fr english español

La Maison

La Piscine

Des premiers jours du printemps à la fin de l'automne, la piscine est chauffée et permet de profiter plus encore des belles journées sur le Domaine !

Toute l'année : le spa ( 37° ) pouvant accueillir 5 personnes

Dès les beaux jours : la piscine et l'espace petit déjeuner.

Les premiers jours du printemps à la fin de l'automne, la piscine est chauffée et permet de profiter plus encore des belles journées sur le Domaine !

Le Parc

Avec en toile de fond les Pyrénées, les espaces verts du Domaine sont riches de belles plantes : les unes offrant leurs chatoyantes floraisons aux regards d'autres révèlent de subtiles senteurs.

Historique de la propriété

L'origine du Domaine les Magasins remonte à la fin du XVIIIème siècle.
L'ensemble des terres alentour, possédé depuis 1650 environ par la famille des seigneurs de Bram, les de Lordat, formait un domaine de 39 hectares exploité par un métayer et bordé depuis 1681 par le Canal Royal des Deux Mers (Canal du Midi).
En 1766, Louise-Marguerite Colbert de Seignelay, veuve de Joseph-Marie de Lordat, eut l'idée de profiter du trafic de marchandises transitant quotidiennement par la voie d'eau, au lieu-dit Port de Bram.

Elle donna en bail à Antoine Barascou, négociant de Castelnaudary, une large parcelle de terre ; à charge pour lui d'y faire construire "Un magasin" pour entreposer, avant leur transfert sur les barges du Canal du Midi : blé, bois, fer et autres marchandises.
Ce magasin comprenait aussi un logement pour un ou plusieurs commis ou préposés, une cour, une écurie et généralement tout ce qui sera nécessaire à l'exploitation et usage des dits magasins". Les travaux débutèrent, mais le négociant chaurien fut, pour différentes raisons, incapable de les mener à bien.

Après un procès qui dura 6 ans (de 1778 à 1784), le comte François de Lordat récupéra le terrain et acheva la construction des bâtiments en 1785 selon un plan redéfini. Jusqu'à la seconde moitié du XXème siècle, cet ensemble de bâtiments ne connut que peu de modifications, liées pour la plupart aux évolutions de l'exploitation agricole attenante.
Tombé en ruine depuis plusieurs dizaine d'années, le domaine est rénové maintenant et a été adapté intérieurement à la vie moderne de nos jours.